vendredi 20 janvier 2017

Un peu plus long

On pèle.

Je sais que c'est ridicule pour des gens qui passent des hivers à - 30° et pire, mais de fait, il fait -5 ici le matin et on se gèle le cul.

Alors que je ne suis pas frileuse naturellement, j'ai l'impression d'avoir froid tout le temps et que les chauffages sont inefficaces, c'est dire.

Alors constater que le jour se lève un peu plus tôt, le matin et qu'il se couche visiblement plus tard, le soir, ça me fait encore plus de bien que les années précédentes. Que sur la route, il y a encore de la lumière alors qu'il y a peu, c'était nuit noir, ça me réchauffe un peu de la journée.

C'est couillon, hein.

Mais ça fait partie de mes bonheurs de janvier, alors qu'il reste encore un long bout d'hiver à dérouler.

8h20_20janvier.jpg

Billet original sur Sacrip'Anne

Une petite faim...

titou_maky1

L'estomac des hommes est un puits sans fin . A 21h il fallait d'urgence remplir celui de Maky et Arthur, à la sortie de l'autoroute l'endroit idéal nous attendait.

Billet original sur Les uns, les autres et moi

jeudi 19 janvier 2017

Jeu de gestion (de la colère)

Hier en découvrant que Polanski, les César, blablabla vous l'avez tous vu, j'étais atterrée. Indignée, écœurée, blablabla, je vous la fais courte.

Après avoir terminé de travailler, j'ai éteint mon ordinateur, et j'ai vaqué à d'autres occupations. Je ruminais cette nouvelle outrageante, quand tout à coup, sortie de je ne sais où, m'est revenue cette phrase, une phrase un peu bateau, un peu simplette, mais une phrase qui ne me passe pas par la tête tous les quatre matins et qui a choisi cette occasion-là pour me rendre visite.

Si vous ne faites pas partie de la solution, vous faites partie du problème.

Ce matin, en cherchant un peu, pas bien loin, j'ai trouvé une pétition qui réclame qu'on évite de faire honneur à ce "très grand réalisateur" et qu'on en trouve un autre, de préférence pas un violeur, ou alors au moins un qu'aurait payé sa dette à la société, voyez...

J'ai signé ; vous vous en doutiez non ? Un jour il faudra que je raconte comment je suis devenue une mémère à pétitions (comme d'autres sont des mémères à chats).

Bon enfin je vous raconte ça pour en venir à un truc tout con, mon plaisir des jeux de gestion. J'aime quand la vie est gamifiée (ouais j'utilise d'horribles anglicismes, ça va, j'ai posé ma casquette de traductrice pour aujourd'hui).

Et mon idle game du jour, ça a été de rafraîchir régulièrement la page pour voir le nombre de signatures monter, monter, monter... Je ne peux pas prédire que ça changera les choses, mais ça me donne au moins la satisfaction de voir que 16 720 personnes, à l'heure où je vous écris, en ont marre au même moment que moi de cette promotion de la culture du viol et souhaitent que les choses changent.

Billet original sur Refermer après usage

La réponse

Henri est parti aux journées découvertes des métiers du bâtiment. Pendant 3 jours il va tester les différents ateliers et être testé lui aussi pour une éventuelle inscription, son rêve!

Donc mon bébé est à Mouchard, dans le Jura à l'Institut européen des compagnons et il est enchanté par sa 1ère journée.

Et ce soir Arthur sera là pour une nuit.

Billet original sur Les uns, les autres et moi

mardi 17 janvier 2017

Enragée!

Eugénie vient de se découvrir une réelle passion pour...Louis Pasteur, sa vie son oeuvre grâce à wikipédia n'ont plus de secrets pour elle et j'espère qu'elle aura une bonne note à son exposé.

Histoire de me tenir un peu au courant j'ai cherché les jeunes chanteurs en vogue en ce moment, je n'en connais aucun à part 2 ou 3 sur lesquels je peux mettre un visage. Je vais plutôt réviser mon Pasteur.

Billet original sur Les uns, les autres et moi

lundi 16 janvier 2017

Ouf!

Pour ce matin en tous cas, les prévisions alarmistes annonçaient de la neige, je m'étais préparée psychologiquement, c'est à dire grognements, mauvaise humeur et soupirs désespérés.

Mais hier soir avant d'aller retrouver Ben Affleck j'ai bien vu que le blanc était absent.

Ce matin un bref regard par les fenêtres et rien de rien.

Un moment de répit peut-être dans les mauvaises nouvelles du monde et de la météo.

Billet original sur Les uns, les autres et moi

dimanche 15 janvier 2017

Un peu de rien.

 

P1040679

.

P1040680

Moins froid mais on nous promet des températures négatives pour cette semaine.

Faute de jardiner j’ai trouvé de quoi m’occuper, un fauteuil à déshabiller, ah les clous enfoncés depuis des lustres, ah les couches de peintures successives qu’il me faudra enlever (j’aime ça) ah le casse-tête du choix du tissu (j’aime moins)

 Ah la satisfaction d’avoir fait quelque chose de mes mains et de mon temps !

Billet original sur Les uns, les autres et moi

samedi 14 janvier 2017

Le bruit et la fureur

boite_a_air.jpg
 

Impossible de le nier, l'état d'une grande partie de la population américaine est déplorable. 

On signale énormément de consultations psychiatriques et les psychologues semblent également rapporter que leurs patients viennent consulter et ne parlent ensuite que du résultat des élections d'octobre dernier. 

Dans une semaine, Donald Trump, surnommé par certains, le cône de signalisation, sera bel et bien implanté, et c'est la planète entière qui devra subir les conséquences, comme ça a toujours été le cas, des politiques internationales et intérieures des Etats-Unis.

On aura beau dire, les huit dernières années, même avec pas mal de déceptions, et surtout en dépit de l'obstruction indécente de la part des membres du Congrès américain appartenant au Parti Républicain, on s'en est plutôt bien tirés.

Et nous, ici, nous avons eu droit à un pouvoir exécutif décent, élégant, digne, intelligent et intelligible en plus d'être relativement progressiste sur notamment les questions des droits civiques des minorités, et toutes ces avancées sont aujourd'hui en grand danger, ce qui affecte non seulement les minorités en question mais aussi leurs alliés objectifs, d'où l'afflux de consultations de personnes désemparées et stressées. 

Est-ce bien normal ? 

Pour rester zen, il faut vraiment puiser dans des ressources inhabituelles.

Alors, quand je reçois des cadeaux surprises, comme cette petite boîte à air pour voir la vie en rose qui a traversé les fêtes, l'an et l'Atlantique, pour arriver, toute légère et si inattendue dans ma boîte à lettres, accompagnée de la plus adorable des cartes de voeux écrite à la plume et à l'encre bleue, c'est vraiment comme si tout le bruit s'évanouissait et seules les belles pensées viennent s'installer pour les moments qui seront indispensables à se recharger. 

Et quand on sait que cette jolie surprise vient du coeur qui bat via les rencontres internautiques, de celles qui se moquent bien des distances, des différences pour ne vivre que de l'échange, du partage, du don, de l'art et des belles choses, comme des tulipes qui poussent au mois de janvier, c'est le sourire qui s'installe sur mes lèvres et chasse définitivement toute la fureur qui a pu monter par vagues, et qu'il suffira d'un peu de l'air qui s'échappe de cette boîte pour le ramener à chaque fois ! 

 

 

 

Billet original sur Un jour @ la fois

vendredi 13 janvier 2017

Eugénie sur un tabouret?

IMG_20170112_194743Après les devoirs la détente, je me demande quand même si à la maternité il n'y a pas eu un échange de bébés.

Eugénie-Bree sors de ce corps!

Juste un petit conseil ma chérie prépare d'ores et déjà un tarif pour tes frères le temps n'est pas loin où le week-end ils te demanderont de passer juste un petit coup sur leurs chemises, ne te laisse pas embobiner, fais les payer!

Billet original sur Les uns, les autres et moi

jeudi 12 janvier 2017

Merci A.

Mon amoureux m'a offert l'autre jour Miss Charity, de ma chère, chère Marie-Aude Murail. Pas son plus récent, mais je ne l'avais pas lu... Je l'ai dévoré (1) en un weekend, et quand je l'ai eu terminé, j'ai ressenti un tel vide (une dépression, littéralement) que je n'ai trouvé qu'une solution : le relire aussitôt. Et je me régale, de nouveau.

Charity Tiddler, c'est le double fictif de Beatrix Potter, et nous la suivons de son enfance à sa jeunesse, à Londres et dans la campagne anglaise en pleine époque victorienne. Cet univers a quelque chose de si romanesque... Et Marie-Aude Murail écrit si bien ; peut-être parce qu'elle traite "avec sérieux les choses légères, et avec légèreté les choses sérieuses".

Je n'ai pas tellement analysé pourquoi j'avais un tel désir, un tel besoin de rester immergée là-dedans, mais voilà, j'avais envie de le partager avec vous.
Mi-Charity.jpg

(1) Un peu comme ces polars qui vous tiennent éveillé jusqu'à deux heures du matin alors que vous piquez du nez à 22h45 habituellement, mais sans le polar, justement. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas forcée à éteindre parce qu'il était vraiment tard ; d'habitude je ne force rien du tout, ou alors mes yeux à rester ouverts, péniblement, jusqu'à la fin du paragraphe - fût-il passionnant.

Billet original sur Refermer après usage

mercredi 11 janvier 2017

What's up doc ?

Il y a quelques mois j'ai vécu douloureusement la fin de ma relation avec mon ancien généraliste. Je ne vous refais pas l'histoire, mais de "moyen voire catastrophique avec les mômes mais dispo en bas de la maison et sans rendez-vous" , on est passés à une situation où j'évitais d'aller le voir (et plus jamais seule) tant je me sentais mal traitée (en deux mots) et pas du tout écoutée (dans le genre déni de symptômes).

S'en est suivie la quête du généraliste qui va bien et quelques grands moments de désespoir sur le thème du mais comment on fait pour trouver le médecin qui nous va ?

Finalement c'est en cherchant sur Doctolib avec des critères d'accessibilité depuis chez nous que j'ai fini par trouver un cabinet médical pratique.

Depuis je ne cesse de m'en réjouir.

De la praticité technique (déclaration depuis le cabinet pour le changement de médecin traitant, paiement par CB, tiers payant, rendez-vous en ligne avec n'importe lequel des médecins du cabinet) à leur philosophie (écoute, respect, bienveillance, demande de consentement et explications même aux enfants en bas âges), il y avait déjà de quoi être convaincue.

En plus, la salle d'attente est ultra chaleureuse, blindée d'affichages militants, et dans leurs positions elles sont clairement "du côté de leurs patients".

Bientôt je vais aller chez le médecin uniquement par plaisir de les voir parce qu'elles me font du bien au-delà des maladies qu'elles soignent :D

Happy je suis.

Billet original sur Sacrip'Anne

mardi 10 janvier 2017

Bricoles et bordel

trinklet.jpg
 

La photo est floue, zut, je crois que j'ai mis l'objet au rebut avant d'avoir vérifié que ce qui était à garder pour la postérité était de bonne qualité.

Je me suis fait une promesse de jeter dix encombrants par jour jusqu'à mille au moins (même les choses minuscules qui prennent la poussière ou qui sont éparpillées partout sont des encombrants de mon chaos insupportable) et je suis déjà très loin d'avoir atteint la centaine qu'aujourd'hui aurait dû marquer puisqu'on est le dix du mois.

La date à laquelle les résolutions de début d'année sont statistiquement abandonnées par la plus grande partie des gens qui font des résolutions.

Pas question pour moi de renoncer tant que je ne pourrai pas ressentir un résultat satisfaisant, ça fait des années et des années, je sais, mais avec mes crises de rangement régulières, au moins, je m'épargne la honte totale d'avoir une maison impraticable : c'est malheureusement un des signes de trouble mental qui s'aggrave avec l'âge, alors comme je ne rajeunis pas, tant que je n'ai pas vraiment perdu la boule, je compte bien remettre les rangements toujours au goût du jour. 

Le meilleur moyen de tenir ses engagements, c'est de les annoncer publiquement.

En plus de les garder à l'esprit ou devant les yeux.

Et d'avoir un partenaire qui vous tient comptable de votre engagement, ou qui vous accompagne dans l'accomplissement de la mission. Les flics qui vont par deux. 

Si il y a des volontaires dans la salle, ils peuvent signer dans les commentaires. 

Billet original sur Un jour @ la fois

Plaisirs simples

C’est pourtant pas compliqué : un beau décor, des vagues, des oiseaux, de la musique.

Billet original sur Envisager l'infinir

Mes incontournables.

Ah mince alors 1 mois sans écrire le quotidien de ma vie, jamais arrivé !

Ce n’est pas encore ce matin que je vais renouer avec un rituel bien établi depuis plus de 10 ans.

Ce matin je vais juste noter mes indispensables, certains en tous cas.

J’ai des films et des livres qui me sont cultes pour des raisons aussi diverses que variées et parfois stupides, hier soir à la télé c’était Benjamin Button, j’hésite pour la première place avec Légende d’automne.

Les vestiges du jour et Pretty wooman tiennent la corde aussi mais un classement serait idiot car tout est affaire de ressenti au moment du passage à l’écran.

Une place à part pour…Les tontons flingueurs.

Billet original sur Les uns, les autres et moi

dimanche 8 janvier 2017

Tour Effeil vue de l'intérieur du musée du Quai Branly

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

1483880809778.jpg

Billet original sur Les petites banalités de Cunégonde

Pot au feu, pourquoi pas?

Après tout c'est un plat de saison, il faut juste que je fasse 30 mètres avec des chaussures à crampons pour arriver sans encombre chez le boucher et pousser un peu jusqu'au marché pour les légumes qui iront bien avec et surtout prendre des sacs.

Je dois avouer quand même que je suis plus salade de tomates que pot au feu mais bon je sais aussi me sacrifier pour Maky

Billet original sur Les uns, les autres et moi

samedi 7 janvier 2017

Shannon…

Il y a quelques jours ont émergé plusieurs vidéos datant de 2004, d’autres continuent d’apparaître sur le compte de l’utilisateur Vimeo No More Return, elles semblent avoir en majorité été tournées lors de différentes éditions de l’excellent festival “Les Femmes s’en mêlent”.

En 2004 donc, je me rends à Paris pour une soirée de ce festival, pour un plateau qui s’avèrera exceptionnel : la pétillante Dawn Landes en solo que je découvre alors, le collectif danois Under Byen qui me met une énorme claque, et Shannon Wright, que je vois pour la première fois (mais pas la dernière…). Là aussi, grosse sensation, en duo avec la batteuse qui a joué sur son dernier album, c’est d’une rare intensité.

Malgré le son manquant singulièrement de graves, la vidéo ci-dessous donne une idée assez précise de ce que peut donner Shannon Wright en concert.

Shannon Wright 30/04/04 Paris, Café de la Danse from NO MORE RETURN on Vimeo.

Billet original sur Envisager l'infinir

Coing

Hier soir, je me suis fait
des coings au four.
J’ai découvert ça au Portugal.

Billet original sur Les petites banalités de Cunégonde

Des pommes, des poires et des scoubidous bidous...

Et pas de sacs pour mettre mes 3 carottes, 5 clémentines et 2 tomates, alors je fais comment si on ne me fournit même pas un sac en papier, déjà en temps normal faire les courses ne me procure aucun plaisir mais si en plus je dois penser à prendre des sacs, je sens venir l'ère de la pilule miracle celle qui m'évitera de grands moments de solitude face à la balance qui la plupart du temps a oublié d'enregistrer mes achats.

Billet original sur Les uns, les autres et moi

vendredi 6 janvier 2017

Capricieux canalblog.

Il en fait des manières ce matin,   qu'il ne s'amuse pas trop à ce petit jeu parce que ça va être vite fait, bye bye canalblog et sans se retourner, non mais, faut pas me chercher.

Bien sûr qu'au bout de 8 jours je regretterai d'avoir fait ma mauvaise tête ou pas.

En tous cas ce matin il m'agace ce canablog j'ai envie de l'envoyer balader.

Bon allez du calme je verrai demain si je pars ou si je reste encore un peu.

Billet original sur Les uns, les autres et moi

- page 1 de 91

Haut de page