jeudi 25 août 2016

Chaud

J'aime bien, malgré les suées dans les transports tandis que des andouilles sur les voies bloquent la circulation des trains. Un déménagement se confirme: Nanterre Préfecture en avril ou mai prochain. Cela devient n'importe quoi. Je devrais changer de boulot, chercher vers Melun. Mais j'aime...

Billet original sur Alice's Adventures

Je ne sais pas trop si c'est un bonheur du jour mais

Cela m’a fait sourire,
et interroger les gens autour de moi.
J’ai vu un chien avec
des chaussettes mauves.

Billet original sur Les petites banalités de Cunégonde

Rouler toute la nuit.

 

 

Hier soir nous revenions d’une piscine-pizza partie chez nos amis MKA, fenêtres ouvertes dans la voiture nous étions passés de 38°7 à 28°, peu de circulation, bref nous aurions pu rouler toute la nuit.

Même sensation que lorsque Fu était petite et nous bien, bien plus jeunes quand nous roulions de nuit vers la mer.

Fu bien installée à l’arrière, sur un lit de matelas, coussins à 1000 lieux des normes de sécurité actuelles.

Le temps de s’endormir elle se réveillait au petit matin à notre arrêt petit-déjeuner et premier bain à Sète.

Quelques années plus tard nous abandonnions la nationale 7 chère à Charles Trenet  pour prendre l’autoroute qui nous amenait presque sur la plage de Port la Nouvelle.

Billet original sur Les uns, les autres et moi

Perdue dans mes pensées

cat.jpg
 

Ces derniers temps, j'ai surtout publié de courtes vignettes, essentiellement de notre vie de tous les jours, sans ni rentrer dans les détails, ni proposer de grandes réflexions sur quoi que ce soit. Ca m'a tout l'air de sentir l'été paresseux de l'inspiration épistolaire. Parlant de lettres, je dois plusieurs réponses à des correspondances, et je m'en veux quand trop de temps sépare ma lecture initiale d'une lettre de sa réponse. J'aimerais pouvoir m'interrompre toujours et m'y mettre immédiatement, pendant que mes émotions sont encore toutes chaudes. Il paraît que l'on se bombarde de pensées en permanence, mais qu'il est impossible d'en avoir deux exactement en même temps, c'est fascinant, non ? 

Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, pour la première fois, j'ai songé à "l'après" de cet exercise des petits bonheurs quotidiens, me sentant sur la pente descendante de l'année, déjà ! J'y ai pris goût bien sûr, mais est-ce qu'une fois l'étape des trois cent soixante cinq jours achevée, je devrai me trouver de bonnes raisons de continuer cette discipline ? Aujourd'hui, la pensée était que c'était futile. 

Billet original sur Un jour @ la fois

mercredi 24 août 2016

Reprise

Relevés des changements en trois semaines : Le quai du RER A gare de Lyon est carrelé à grands carreaux gris souris clair (les murs sont encore rouge orangé). Les murs de l'arrivée du RER D même gare sont carrelés à grands carreaux blancs cassés. Par les fenêtres du RER en passant aux Halles,...

Billet original sur Alice's Adventures

Le retour

Eh! oui, cela fait presque 2 semaines que nous sommes revenus de notre voyage au Canada; malgré les conditions difficiles dues à l'état de mon homme qui marchait difficilement et a conservé l'appui sur la canne jusqu'à l'avant dernier jour, nous avons eu de très bons moments.
Nous avons bien fêté les noces de diamant de mon frère et ma belle soeur : un vrai bonheur de les voir si entourés par la famille et les amis.
Un vrai bonheur aussi de retrouver les neveux, ceux du Canada bien sûr mais aussi ceux d'Australie - faire la connaissance d'un petit neveu et de sa femme qui nous ont réellement charmés par leur prévenance et leur gentillesse.
Et puis aussi ces belles découvertes de sites que nous n'avions pas encore visités dans les Montagnes Rocheuses et aussi les Badlands et le Parc des Dinosaures.
Certes nous n'avons pas pu suivre toute la bande dans les grandes randonnées, mais nous nous sommes offerts quelques belles balades quand même.

P1040921.jpg

The three sisters à Canmore




P1040970.JPG
Un des lacs Kananaskis


IMG_0135.JPG

Les Hoodoos dans les Badlands au Sud de l'Alberta

Je n'ai rien publié ici mais j'ai tenu un blog avec pas mal de photos pour la famille restée en France et les amis qui connaissent la famille canadienne (sur blogger tout simplement ) . Si c'est gentiment demandé ... je pourrai communiquer le lien par mail.
J'avais créé ce blog en 2012 lors de notre précédent voyage dans l'ouest américain et canadien, avec nos amis catalans A et S et cela avait bien plu à la famille; alors j'ai continué l'expérience et c'est sympa de partager ainsi.


Maintenant je commence à émerger: le retour a été assez difficile car je me suis fait mal au dos - peut-être en pesant ma valise - et les 8h3/4 + 1h3/4 d'avion n'ont pas favorisé la détente de ce dos... Je crois aussi que j'ai en peu trop stressé toutes ces semaines passées après l'accident de mon homme et comme dit ma copine toubib tu en as eu plein le dos !
Tout cela va rentrer dans l'ordre peu à peu et Dimanche nous partirons pour la maison du bord de l'eau où je pourrai nager et me détendre...

Billet original sur Penetralia

Petit à petit.

 

 

IMG_5780

 La machine à coudre donnée par Archimamie il y a 10 ans a péri dans l’inondation en compagnie de l’agrafeuse, un de mes outils favoris avec le sécateur, et du fer à repasser.

Mes indispensables en somme.

Hier c’était Opération machine à coudre, je savais bien que je ne retrouverai pas la fabrication et par là même la qualité des années 70 mais la légèreté  de ma nouvelle copine est surprenante. Compte tenu de mes besoins, ourlets, rideaux, coussins et autres bricoles ce sera bien suffisant.

Je l’étrenne ce matin.

J’ai remplacé le fer à repasser il y a 3 semaines par une centrale vapeur, la différence est notable, bon je n’aimerai pas pour autant le repassage.

 Quant à l’agrafeuse pour l’instant j’hésite.

 

Billet original sur Les uns, les autres et moi

Temps de rêve

Katonah_TrainStation.jpg
 

J'ai l'impression d'avoir fait une pause monumentale dans la consultation régulière des nouvelles. Il y avait peut-être eu une overdose, notamment avec les stances politiciennes d'archi mauvaise foi (et pas seulement d'un camp contre l'autre, mais bel et bien d'une manière générale). Les biais me sautent aux yeux et leur font mal, alors, cela doit me reposer de m'abstenir de la sorte. On va dire que ce sera ma façon à moi de prendre des vacances. 

On a fait quelques aller-retours jusqu'à la gare, mais seulement l'un d'entre nous trois prenait le train pour se rendre en ville à New York City. Le ciel était d'un bleu remarquable et la température juste impeccable. Pas d'humidité. Mais demain, les chaleurs reviennent. Parler de météo. Voilà qui est sage. Du moins quand elle est favorable ! 

Ca sent la rentrée. Je redoute d'avoir à aller faire les emplettes requises par le jeune homme qui reprend bientôt le chemin de la fac ! 

Billet original sur Un jour @ la fois

mardi 23 août 2016

Consternation solitaire

Finalement il n'y a que moi que cela consterne d'être rentrée. Ceux qui passent la journée à jouer et regarder des séries (vive la fibre!) s'en remettent très bien....

Billet original sur Alice's Adventures

Vieilles photos.

scout1

10 octobre 1980, jour où la terre a tremblé à El Asnam Fille Unique était en camp scout depuis la veille, nous parents indignes étions à la plage, pique-nique traditionnel du vendredi.

Les informations circulaient moins vite qu’aujourd’hui c’est en allant chercher Fu et ses amies que nous avons appris la catastrophe. 3000 morts.

El Asnam était à 200 km de chez nous, pas assez éloigné pour que nous ne sentions pas les secousses certes atténuées, quand j’entendais le lustre du salon cliqueter je savais qu’une réplique allait encore secouer la ville dévastée.

Billet original sur Les uns, les autres et moi

Pas de quoi se plaindre

summer_2016.jpg
 

Une journée de ratés technologiques, qui me font pester, pour changer, et m'évertuer envers et contre tout, avec la sensation agaçante de n'avoir rien fait de la journée, puisque à la fin rien ne marche. Ou du moins, rien ne marche comme je le voudrais, c'est à dire du premier coup. Je suis têtue, je recommencerai, et ça prendra le temps qu'il faudra, mais j'y arriverai ! C'est casse-pieds, il n'y a pas à dire, et ça me mettrait de mauvaise humeur, si le temps n'avait pas été absolument idéal, ni trop chaud, ni trop frais, un beau soleil, une belle lumière, et les fenêtres ouvertes avec les grillons qui n'en peuvent plus de chanter comme des fous, si l'été pouvait durer comme ça tout le temps ! mais il fera de nouveau trop chaud en fin de semaine, alors autant en profiter tant que ça dure, même avec les pépins des choses qui refusent de marcher droit. 

Billet original sur Un jour @ la fois

Tout simplement...

Juste une belle journée, une belle semaine, un beau mois d’août…

De belles photos, de beaux décors, de belles histoires…

pho1600358.jpg
 

Des petits bonheurs en pagaille…

——

Sur une idée de Kozlika ; Pour les autres bonheurs du jour, c’est là

Billet original sur Au fond du Galetas

Tout simplement...

Juste une belle journée, une belle semaine, un beau mois d’août…

De belles photos, de beaux décors, de belles histoires…

pho1600358.jpg
 

Des petits bonheurs en pagaille…

——

Sur une idée de Kozlika ; Pour les autres bonheurs du jour, c’est là

Billet original sur Au fond du Galetas

Lundi 22 août 2016

Retour

Le petit déjeuner n’est servi que jusqu’à neuf et demie, ce qui nous sauve: à cette heure-là nous sommes sur le pont-canal que nous traversons en flânant, nous observons la Loire, avons le bonheur d’apercevoir le point bleu d’un martin-pêcheur qui plonge à plusieurs reprises. A dix heures nous...

Billet original sur Alice's Adventures

En panne.

Je n’ai pas aimé la journée d’hier, en manque d’énergie je me suis traînée tout au long de ce dimanche, à part équeuter 1 kilo de haricots verts et remettre les lits des enfants en état je n’ai strictement rien fait jusqu’à 18h moment où prise d’une envie soudaine j’ai fait baisser, un peu, le tas de repassage.

Aujourd’hui sera plus agréable la coiffeuse vient nous couper les cheveux, instantanément nous aurons 10 ans de moins pour quelques semaines et ça c'est bon pour le moral.

Billet original sur Les uns, les autres et moi

De retour

jacob_15_aout.jpg
 

Après un été complet sur le campus de la colonie à travailler comme mono de deux cohortes différentes d'enfants, avec des hauts et des bas, des moments de succès, et des moments de déception, somme toute la gamme entière d'expériences qui forment le caractère, le voilà de retour au bercail, pour une petite semaine avant de reprendre le chemin de la fac. On n'a guère échangé plus de trois phrases complètes bien sûr, et il a déjà rejoint les bras de Morphée.

Normalement, je me serais chargée de quelques lessives si je n'avais cassé la machine à laver jeudi dernier : le réparateur devrait être là demain, sinon, je serai de corvée du Lavomatic, pendant qu'il ira se faire couper les cheveux. J'essaye d'organiser la semaine qui s'annonce et je me sens déjà dépassée par toutes les courses qu'il s'agira de faire. C'est bien de ne pas vivre en ville, mais ça force à de la gymnastique dans l'emploi du temps. C'est que les vacances de ces messieurs ne sont sûrement pas les miennes, et je n'ai que deux bras et une tête un peu trop prise ! 

Mais sûrement, je ne peux pas dire que je ne suis pas heureuse de l'avoir sous mon aile, mon grand beau jeune homme ! Alors, pas de complainte, seulement une grande tendresse. Et un frigo bien plein. 

Billet original sur Un jour @ la fois

Dimanche 21 août 2016

Le tour des parcs

Je suis partie de chez moi à 7h40.
Direction la gare de Javel,
j’ai longé la Seine jusqu’au
Jardin des Plantes,
je suis allée au jardin du Luxembourg,
en passant par le Panthéon.
Sur un banc, j’ai mangé du miel.
J’ai tranversé ce jardin pour
me rendre au cimetière du Monparnasse.
J’y suis entrée même si déteste
ces endroits,
de là je me suis rendu
à la Place de Catalogne
où j’ai trouvé la coulée verte,
je l’ai laissé rue Vouillé pour aller au
parc Georges Brassens.
Je suis revenue chez moi par
la petite ceinture.
3h59 de marche, 2 minuscules pauses
une pour le miel, une pour m’acheter
des fruits secs.
Je ne pensais pas en être capable.
Je l’ai fait.

Billet original sur Les petites banalités de Cunégonde

Aller à Nohant.

Sur la 5 il y a une émission que je ne loupe pas, Une maison un artiste, trop courte, mal programmée comme souvent quand la qualité est là.

Hier soir à 20h nous étions conviés chez George Sand. J’aime pénétrer dans l’intimité des artistes, voir les palettes du peintre chez Renoir à Cagnes reste pour moi un émouvant souvenir ainsi que  l’auberge des impressionnistes à Barbizon ou la maison de Rosa Bonheur à By Tommery.

Dans nos projets d’escapade quand la vie normale aura repris son cours il y a la visite de la maison de Colette et depuis hier soir j’y ajoute Nohant.

J’aime les maisons, j’aime les écrivains et les peintres.

De beaux moments en perspective.

En attendant tout à l’heure ce sera marché, tomates insipides, pêches et brugnons durs comme du bois, seuls les melons sont corrects cette année.

Billet original sur Les uns, les autres et moi

Une très belle journée

birthday_gift.jpgC'était aujourd'hui, outre l'anniversaire de ma cousine que je n'ai pas oubliée, celui d'une amie locale, pour laquelle sa femme [1] avait organisé une surprise-party en fin d'après-midi. J'y ai un peu traîné mon grand, parce que vu l'heure et le temps agréable, je pouvais être certaine qu'il ne serait pas resté cloîtré et cloué à son ordinateur, et comme la balançoire qu'il affectionne n'a pas été remontée, à l'intérieur de notre complexe, je redoute désormais qu'il lui prenne l'envie et l'idée de partir sur les routes, qui n'ont aucun trottoir ou lisière piétonne.

Il a certes bien apprécié l'excursion, toujours flanqué de l'un de ses nombreux iPods qui continuent de fonctionner malgré les traitements brutaux qui leur sont infligés, et d'une paire d'écouteurs ne servant en l'occurence à rien pour l'iPod qu'il avait emporté, un jack cassé dedans ne permettant pas de l'insérer. Je ne m'en suis rendue compte que trop tard, car j'ai tellement l'habitude d'entendre la musique qu'il joue en permanence que je n'y prends plus du tout garde.

Chez nos amies, c'était les avions passant à basse altitude qui ont surtout attiré notre attention auditive, le premier que nous avons entendu avant de le voir ayant fait redouter à M. Ziti que cela soit un grondement de tonnerre, et les personnes locales nous ont dit que l'aéroport n'était pas à très grande distance, mais qu'ils ne prêtaient plus guère d'attention à ce genre de bruit. Comme quoi, on s'habitue vraiment à toutes les nuisances du monde.

En attendant, j'ai goûté la température absolument parfaite qui régnait enfin, la première depuis une bonne quinzaine de jours, et pourvu que ça dure ! Les prévisions météo indiquent quand même encore pas mal de chaleurs et d'orages pour les jours à venir.

Note

[1] le mariage entre personnes de même genre étant devenu légal dans l'Etat de New York en 2011, j'ai même eu le plaisir et l'honneur d'assister au leur il y a trois ans, l'une des rares cérémonies heureuses à laquelle j'aurai été conviée comme si je faisais partie de la famille...

Billet original sur Un jour @ la fois

samedi 20 août 2016

3 plaisirs pour ce début de journée

J’ai profité du spa de la piscine
Pailleron.
J’ai vu un pont se tourner
sur les quais de Jemmapes.
J’ai aussi vu un canard dinde,
accompagné d’un famille de colverts.

Billet original sur Les petites banalités de Cunégonde

- page 1 de 74

Haut de page