De la botanique

Le fait de ne pas être parti par monts et par vaux durant le printemps a une grande vertu par ici : (mieux) découvrir ce qui nous entoure.

Ainsi, observer chaque jour les oiseaux qui s’affairent, chantent, volent… sortir les jumelles, identifier chaque espèce…

De même, observer les feuilles qui poussent sur les arbres, prendre en photo chaque fleur pour fleurir le fil Twitter et Instagram (et un peu Mastodon : pour le coup, un crossposting pour ces photos serait utile), pour celles qu’on ne connait pas, essayer de déterminer son espèce notamment avec ce site bien fait, en apprendre plus…

Fleurs Instagram, mai 2020

C’était le billet tentative feelgood.

Billet original sur Envisager l'infinir

Haut de page