Nils Petter Molvær

Ce week-end à Yverdon-les-Bains avait lieu la première édition du Nova Jazz Festival. La thématique s'appelant « Nordic Vibes, » nous avons eu le droit à plusieurs beaux concerts de musiciens venant du grand Nord (Islande, Norvège, Suède, ...).

Mais le concert que j'ai préféré fut sans aucun doute celui de Nils Petter Molvær en solo. Ce concert eu lieu peu de temps après la tombée de la nuit, en plein air sur la place Pestalozzi. Tout fut magnifique, aussi bien la musique, que l'ambiance visuelle. Le trompettiste, accompagné de quelques nappes de musique électronique, nous a gratifié pendant une heure de morceaux me faisant me remémorer son premier album solo, Khmer.[1]

Pour le côté visuel, je vais simplement laisser parler ces quelques photos :


Et comme l'a dit Nils Petter Molvær à la fin du concert : c'était un beau concert « in a nice, but cold place! »

Note

[1] Album qui fêtera quand même ses vingt ans l'année prochaine, cela ne nous rajeunit guère...

Billet original sur Un blog inutile de plus...

Haut de page