Ah non pas ça!

Pas vraiment un mal de tête mais un peu quand même. Je reconnais la sensation annonciatrice de neige mais non pas question, je refuse le moindre flocon!

En Algérie pendant la période du tremblement de terre d'El Asnam ma tête m'avertissait avant chaque réplique.

Billet original sur Les uns, les autres et moi

Haut de page