Concentration

contraction.jpg
 

L'autre soir, une remarque très succincte mais percutante faite par le rabbin émérite de la synagogue, en hommage à Marcus, le rabbin disparu a résumé ce sentiment qui m'habite depuis sa mort. Il a parlé de cette notion du tsimtsoum, la contraction, et décrit cette qualité qu'il avait de pouvoir s'effacer pour permettre à autrui de grandir. C'était un moment très fort, qui n'a duré que quelques secondes, la concentration même de sa remarque était extraordinaire, parce que si adéquate. 

 

Billet original sur Un jour @ la fois

Haut de page