Eugénie grisée

Après une longue année d’absence sous de fallacieux prétextes (note au passage un épisode en auditrice fort anonyme pour l’anniversaire de Mme Henriette), Mme Eugénie revient sur les zondes de Je m’ennuie bien, émission radiophonique de qualité avec de la bonne musique de bûcherons en chaussures de sécurité.

Plus merveilleux encore, Mme Eugénie ne revient pas seule et s’associe avec Pétronille du Beulogue pour analyser avec finesse (non) et sobriété (non plus) le best-seller dont vous avez tous entendus parler mais que vous n’avez pas osé ouvrir (et on vous comprend, voire vous envie) : 50 Nuances de Grey.

Les deux premiers épisodes ont déjà été diffusés sur les ondes de RTF Limoges (ces initiales ne signifient pas Radio The Fuck, quoi qu’on puisse en penser à nous entendre) et sont aussi disponible sur le Ternet Mondial ici (épisode 1) et là (épisode 2), mais je n’avais rien dit parce que j’étais sournoisement partie en vacances (la Tunisie fera sans aucun doute l’objet d’autres billets). Ça fait quelques minutes à chaque fois ce qui évite de se lasser (on se lasse si vite des bonnes choses, et à fortiori des sombres bouses écrites avec les pieds).

Un jour, Mme Eugénie apprendra même à parler sans rire en même temps, pour la plus grande joie des 2 auditeurs et demi de RTF, qui comprendront enfin ce qu’elle raconte.

La suite, chaque mardi (on espère) entre 19h et 20h sur RTF Limoges (aussi écoutable dans ton Internet), et éventuellement sur Touittère, grâce au magnifique achetague #RrrRrouuuu.

Billet original sur American Rhapsody

Haut de page