Plus un bébé, presque une grande

Nous n'avons presque plus de bébé à la maison.

Motivé par l'idée d'aller jouer au centre de loisirs cet été, dans SON école, et aussi par le statut promis de "Chef des Minions" [1], Lomalarchovitch se promène désormais la fesse insolente autant que sans couche pendant la journée.

Au global peu d'incidents, un plaisir immense à faire partie des grands (et aussi à pouvoir se trip0ter la n0uille désormais en accès libre).

Il nous restera, avant la rentrée, la couche de la sieste à virer, mais vu la vitesse à laquelle il avance, je ne suis vraiment pas inquiète.

Par ailleurs il nous surprend à toutes les phrases par son vocabulaire riche (ce matin il réclamait le dénoyauteur pour ses cerises du petit déj) et la construction complexe de ses phrases.

Il reste la rondeur de ses joues, ses genoux et ses pieds potelés [2] pour nous préparer à dire au revoir à la vie avec un bébé et entrer de plein pied dans la vie avec un "grand petit" !

Petit Bonhomme

---

Sa grande sœur vient de fêter ses onze ans. Elle va bien. Elle est sortie plus qu'enthousiaste de sa visite du collège et a déjà repéré ses deux endroits préférés : le CDI (c'est Minka qui va être contente !) et le foyer des élèves.

Elle est attachiante, parle de plus en plus vite, on respire à chaque "c'est trop cool" en essayant de suivre.

Elle pousse comme de la mauvaise herbe en guettant impatiemment le moment où elle pourra clamer "je te dépasse !!" et vit, comme ses congénères, dans la religions des youtubeurs. Je regarde ça d'un oeil mi torve mi amusé.

Un morceau d'elle espère encore recevoir sa lettre pour Poudlard. L'autre contemple son corps changer avec plutôt la tête de qui vit pas mal le processus.

Elle a l'air équilibrée, chouette. Je me dis que c'est toujours ça de pris.

Elle m'émerveille, ma reloue jolie, ma futée, ma sensible, ma "tournée vers demain".

Cro-Mi, 11 ans

Notes

[1] mais môssieur est trop bien pour dire Minion, maintenant il dit "despicabol me"

[2] et pour quelques temps encore plus petits que les miens, ce qui n'est plus le cas de ceux de son frère et bientôt de sa sœur. Super, j'ai des pieds taille 10-11 ans

Billet original sur Sacrip'Anne

Haut de page